Consommation de CBD et test salivaire que faut-il savoir

Consommation de CBD et test salivaire

En France, tous les produits liés de près ou de loin au Cannabis sont encore très stigmatisés. C’est aussi le cas du CBD, cousin légal et non psychotrope du cannabis, qui est la cible d’une chasse aux sorcières depuis sa commercialisation sur le territoire Français.

Pour mieux comprendre, nous vous proposons un petit article qui va rassembler toutes les informations sur la consommation de CBD et les tests utilisés lors des contrôles en France.

Le cannabidiol légal en France

Le CBD ou cannabidiol est l’une des molécules présentes naturellement dans le cannabis. On appelle cette famille de molécules les cannabinoïdes, et il en existe des centaines !

Parmi les cannabinoïdes les plus connus, on retrouve évidement le THC, la molécule psychoactive du cannabis. C’est le THC qui procure son effet « planant » au cannabis dit « récréatif ». C’est pour cette raison que la présence de cette molécule dans les produits au CBD est surveillée par les autorités sanitaires.

En France et dans le reste de l’Europe, les produits au CBD peuvent contenir un maximum de 0.3% de THC. Cette faible concentration a pour but de supprimer les effets psychoactifs tout en proposant un produit naturel de qualité.

La consommation de cannabis au cannabidiol est donc tout à fait légale en France tant que le taux de THC est inférieur à 0.3%.

En Suisse, la réglementation sur les produits contenant du cannabidiol est un peu plus souple et permet la commercialisation de produits avec une concentration e THC pouvant aller jusqu’à 1%. Cela permet de vendre des fleurs CBD de qualité sans avoir besoin de baisser leurs taux de THC à l’aide de CO2 supercritique.

Pourtant, on entend de plus en plus parler de consommateurs de CBD qui se font contrôler positif au test salivaire. Ce qui peut donner lieu à une suspension de permis de conduire voire à des poursuites judiciaires dans certains cas !

Le CBD déclenche les tests salivaires

Depuis des années en France, la politique de tolérance zéro concernant les drogues, a donné lieu à des tests salivaires à tolérance zéro concernant le THC sur la route…

En effet, les tests salivaires utilisés jusqu’à très récemment par les autorités Françaises avaient une tolérance quasi-nulle pour détecter la consommation de THC. Cela signifie que si vous aviez la moindre trace de THC dans le sang, le test ressortait positif.

Si vous étiez au volant au moment du contrôle cela résultait donc par une suspension du permis et des soucis avec la justice.

De plus, ces tests un peu archaïques, ne faisaient pas toujours la différence entre le THC et les autres cannabinoïdes. Cela signifie que si vous aviez consommé un produit au CBD sans aucune trace de THC, le test pouvait aussi ressortir positif à cause des traces de CBD présentes !

Les molécules de CBD et de THC sont en effet très proches au niveau de leurs structure atomique et le test pouvait les confondre.

Les représentant de la loi Français (police et gendarmerie) devraient cependant être équipés de nouveaux tests prochainement. Des tests salivaires pouvant faire la différence entre une consommation de CBD et de cannabis. Ainsi que des tests réactifs chimiques pour tester les substances dans un pochon en quelques minutes seulement comme c’est déjà le cas en Suisse.

Ce dernier type de test est nouveau et pourrait rendre le transport de CBD en France beaucoup plus simple…

En effet, en ce moment en France, si vous achetez du CBD il est fortement conseillé de ne pas ouvrir votre produit avant d’être rentré chez vous et de bien garder la facture de votre achat sur le trajet. Si vous vous faites contrôler sur la route entre la boutique de CBD et chez-vous, vous serez ainsi capable de justifier votre achat avec un ticket de caisse et une boite fermée.

Avec un test accessible à toutes les force de police permettant de faire la distinction entre CBD et THC, ce ne sera plus un problème ! Peut-être, va-t-on vers une législation plus souple avec les consommateurs de CBD une fois cette mesure mise en place…

Consommateur de CBD : Comment réagir ?

Avant tout, il est conseillé de toujours avoir un test salivaire sur vous. Cela vous permet, comme pour l’alcool, de vous tester vous-même avant de prendre la route par exemple.

Ces tests se trouvent facilement sur internet, par exemple sur la boutique sixty8, et sont tout aussi performant que ceux de la police !

Beaucoup d’utilisateurs de CBD gardent un test dans leur voiture pour pouvoir faire un auto-test avant de prendre le volant.

En cas de test salivaire positif, il est aussi conseillé de demander le contre-test urinaire. C’est un test plus précis qui donneras plus de précisions sur les substances présentes dans l’organisme. Cela peut-permettre de différencier une utilisation de CBD et de THC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.